Carmen

Carmen ne câline qu’avec alkaline car
Les salines ne la caressent qu’avec à-coups
Calibre andalou
Carmen est un cas louche

Dans la course à toy
Elle caracole
Et elle cajole
Les secrètes accointances
Qu’elle collectionne

A l’écurie les joujoux elle entame
En musique dominicaine
Des séances cathartiques
Et amène l’art cannabique
Dans des extrêmes cataleptiques

Carmen ne câline qu’avec alkaline car
Ces salops ne la caressent qu’avec à-coups
Calibre andalou
Carmen est un cas louche

Dans les bocas dance-hall
Elle s’isole
Du mauvais œil
Derrière son masque de bal créole

Caoutchoutée dans sa carapace
Flamenca elle n’a cure
Du curare des regards qui
La couvrant d’envie
Trahissent une naturelle insuffisance

Carmen ne câline qu’avec alkaline car
Les salines ne la caressent qu’avec à-coups
Cas louche andalou
Carmen est un cas libre